Patrimoine

Présentation du télégraphe de Marcy

photoMecanisme2 photoTour2

 

Sur la colline de Montézain, culminant à 397 m daltitude, se dresse une tour carrée haute de 7 m construite en pierres dorées. Cette tour abrite un système ingénieux, imaginé par Claude CHAPPE à la fin du XVIIIème siècle :le Télégraphe Optique.

Pour fonctionner, cette invention nécessita la mise en place dun réseau de stations, tours ou édifices hauts, qui communiquaient entre elles. Grâce à un mécanisme et à des bras articulés installés en leur sommet, elles répétaient des signaux codés de station en station, de lexpéditeur au destinataire.

La tour de Marcy, 55ème station de la ligne Paris-Lyon qui en comptait 58, était située entre les stations de Theizé au nord et Dardilly au sud. Construite en 1799, la ligne Paris-Lyon fut rapidement prolongée jusquà Milan et Venise.

Ce système de transmission optique, ancêtre de nos moyens de communication modernes, fonctionna à des fins militaires et administratives de 1794 et 1852. Après un demi-siècle dexploitation, il fut remplacé par le télégraphe électrique.

La tour de Marcy, rachetée par la Commune en 1854, tombe petit à petit en ruine. En 1981, la municipalité décide de la restaurer. En quatre ans, la tour retrouve son aspect dantan. Elle est alors la seconde tour télégraphique en état de fonctionnement en France. Aujourdhui, vingt tours sont restaurées ou en cours de restauration et peuvent se visiter.

Contacts

Courriel : cotetour@cotetour.fr

Francine MICHON 04 74 60 26 25 / Mairie 04 74 67 02 21

Visites commentées

  • Tous les dimanches, d’avril à octobre, de 14 h 30 à 18 h

  • Toute l’année, sur rendez-vous

Pour plus dinfo. www.fnarh.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>